Le mot juste - Tribune
Le 29/11/18

Généreux malgré eux.

Les fêtes de fin d’année approchent. C’est la saison des belles valeurs. Le cœur. Le partage. La solidarité. Les communications humanitaires se multiplient. Les causes se diversifient. Comment émerger quand on est une association encore méconnue du grand public comme Planète Enfants et Développement ? Et surtout quand le don se raréfie. Avec plus de love et de smacks ? L’agence Brainsonic a plutôt opté pour le cash, le trash, le clash. Qui claquent et qui font du bien. Le pitch, c’est d’interpeller les non-caritatifs natifs. Et comme dans Pokémon Go, tant qu’à faire, autant les attraper tous ! Pour avoir du don augmenté, on l’espère ! Alors bienvenue aux radins, cyniques, égoïstes, et même aux racistes et aux misogynes. Vous êtes des salauds. Il n’y a pas de doute. Mais en adoptant votre logique d’odieux personnages, en creusant vraiment bien, on peut vous trouver très loin, au fond, une raison de donner. Même si elle est mauvaise à la base. À l’insu de votre plein gré. Vous êtes généreux et vous ne le saviez pas ! Le chemin est étroit. Touchy. Provoc. Polémique. Il n’a pas manqué de déclencher du buzz pas toujours good. C’était l’effet recherché. Heureusement, la campagne reboucle sur mille bonnes raisons d’être bon. Qu’il a fallu écrire en rédac. Mille petites histoires. Plus simples. Moins choc. Et pour le coup, l’agence a tout donné.

 

Crédits :
Agence : Brainsonic
Directeur de la création : Alban Pénicaut
Concepteur-rédacteur : Sébastien Combemale
Directeur artistique : Thomas Audoin

Rejoignez La République des Rédacs

PARTAGER :